L’évaluation de la personnalité d’un candidat lors d’un entretien de recrutement est un des éléments majeurs du succès dans un poste et à l’intégration réussie auprès d’un nouvel employeur. La multiplication et l’enrichissement des tests de personnalité depuis plusieurs décennies ont apporté leur pierre à l’édifice dans ce domaine, mais en quoi consistent ces tests de personnalité et quelles sont leurs limites ?

Le test de personnalité vise à décrypter les aspects affectifs et cognitifs de la personnalité d’un candidat. Il est basé sur des questions qui ne mettent en jeu ni ses connaissances, ni ses aptitudes mais qui veillent à déterminer ses ressentis et son comportement face à des situations diverses ou à évaluer ses valeurs personnelles.
Les années 2000 ont vu l’émergence de nouveaux métiers et les techniques de recrutement ont ainsi subi une grande évolution grâce à l’accès aux données personnelles des individus sur le web. Les résultats sont de plus en plus performants et variés. Même si ces informations brossent un portrait des candidats potentiels, ils sont loin de proposer un inventaire de personnalité complet…
Les tests de personnalité demeurent donc un outil souple et pertinent en tant que méthode de sélection. La rigueur de leur conception, leur validation statistique sur des populations cibles leur procurent un niveau de qualité certain. Les résultats de ces tests permettent aux recruteurs de prendre une décision en se basant sur un facteur essentiel de la réussite dans un futur poste : la personnalité.

L’entretien, seul, serait-il suffisant à la connaissance de la personnalité du candidat ?

Au cours d’un entretien de sélection, il est souvent difficile, pour le recruteur, de cerner tous les aspects de la personnalité du candidat qui se tient face à lui. Seuls des éléments superficiels sont perceptibles. L’entretien examine le niveau d’expression et les diverses compétences d’un individu en analysant son parcours professionnel et de vie. Le recruteur doit aussi s’attacher à toutes les indications que livre la communication non verbale en se détachant parfois du contenu pour se focaliser sur celui qui parle.
Cependant, peut-on connaître sa manière de pensée et son appréhension future des situations professionnelles diverses auxquelles il aura à faire face ? C’est là que le test de personnalité trouve toute son utilité et devient pertinent.

L’analyse des résultats du test de personnalité permet de mesurer des items très variés : la sociabilité, la prise d’initiative, l’affirmation de soi, l’autonomie, le rapport à l’autorité et aux autres en général. Des éléments essentiels pour aider à cerner au mieux le comportement d’un individu. En revanche, il est primordial de garder à l’esprit que ce type de test n’est pas une photographie complète de la personne, ce ne sont que des pistes, des hypothèses, des chemins qui aident à orienter l’entretien.
La principale limite des tests de personnalité réside dans leur critère « auto déclaratif » et on ne peut prendre pour argent comptant ce que l’individu dit ou même pense de lui-même. Il est guidé par une subjectivité naturelle sur lui-même, une subjectivité difficile à dompter.
C’est finalement la synthèse entre les résultats de tests de personnalité fiables et validés, l’analyse objective du parcours professionnel et de la communication non verbale qui permettra de positionner le meilleur candidat à un poste donné et répondre, ainsi, avec un risque minimisé et maitrisé, aux besoins de l’entreprise.