Je suis un slasher et j’aime ça!

Selon l’Insee, les “slasher” sont plus de 2 millions en France. Alors qu’est ce qu’un slasher. Le terme vient du slash en anglais: “/” qu’un individu place entre plusieurs activités professionnelles rémunérées pour les cumuler, il devient, par ce cumul, un Slasher. Je suis un Slasher!

Pour ma part, être un slasher est un choix, une volonté de donner un nouveau sens à ma carrière déjà bien engagée, donner un sens nouveau au “travail”. Je suis Consultant et dirigeant du cabinet de recrutement Décision RH depuis plus de 25 ans. Mon métier est un moteur depuis aussi longtemps que je m’en souvienne, je continuais ce travail avec engagement et sérieux et pourtant avec une motivation déclinante.
Pour me sortir de cette douce léthargie, j’ai décidé de devenir enseignant. Cette nouvelle activité passionnante m’a permis de remettre l’essentiel au coeur de mon métier. Quand on a, face à soi, des étudiants investis, curieux qui questionnent, recherchent et interrogent, on est poussé aux remises en questions… des questions qu’on ne se posaient pas, ou plus, des considérations passées depuis longtemps au second plan. Notamment, remettre l’humain au centre de tout !
Depuis lors, je suis Dirigeant / Enseignant. Je suis un slasher.
L’enseignement renouvelle même la valeur de mon premier métier à mes yeux. Pour cause, quoi de plus valorisant que permettre l’adéquation la meilleure possible entre un nouveau collaborateur plein d’envie et de motivation pour intégrer un poste avec une entreprise qui fonde des espoirs et s’investit dans la meilleure intégration de ce nouveau collaborateur.
Les jeunes en quête de liberté mais aussi, davantage touchés par le travail à temps partiel et les contrats courts, sont particulièrement concernés. En effet, 21% d’entre eux cumulent plusieurs activités, selon l’étude réalisée pour le salon SME.

«La génération Y et les suivantes exercent différentes activités simultanément et non plus successivement».

Pour ma part, je suis un pur produit de la génération X et j’ai la chance d’avoir choisi par goût, par envie ce nouveau statut. Même si ce choix est peut-être davantage économique pour eux, je souhaite de tout cœur aux slashers de la génération Y de pouvoir cumuler des activités qui, au moins pour l’une d’entre elles, leur apportent un vrai plaisir, un enrichissement de tous les jours !

Le spécialiste du recrutement IT et DIGITAL

Newsletter